Plocher® K - Activateur de fumier et de compost


« J’ai vu votre publicité dans la Terre de Chez Nous, et je suis d’accord avec le témoignage du producteur qui fait le lien entre l’utilisation du Plocher et l’absence de problème de mammites. On oublie au quotidien les bénéfices d’utiliser le Plocher K pour traiter le fumier, mais avec les années on se rend compte des problèmes qu’on n’a plus… Il suffit de 10 minutes par semaine, et c’est réglé, on ne s’en passerait plus! »
 
R.B. producteur laitier, Saint-Simon-les-Mines (Québec)

« J'utilise Plocher K dans ma bergerie depuis quelques mois. J'ai vu une différence énorme lors de l'écurage : celui-ci est beaucoup plus facile, et de loin! C'est le jour et la nuit, je ne me passerais plus du Plocher K! » F. B. producteur ovin, Inverness (Québec).

« J'utilise Plocher K depuis quelques années et je ne m'en passerais pas. Ça fonctionne vraiment : il y a moins d'ammoniaque qui s'évapore du fumier, il y a donc moins de mouches et ça sent vraiment moins fort. La litière persiste aussi plus longtemps lorsque j'applique Plocher K chaque semaine. Et j'ai essayé deux autres produits similaires, offerts par des compagnies différentes, dont l'une de Suisse, mais les produits n'étaient pas aussi efficaces. Je suis donc revenu à l'original, à Plocher. J'espère que plusieurs autres agriculteurs, jeunes ou expérimentés, auront la chance d'essayer ce produit. » A. S. producteur de lait de chèvre, St-Bernardin (Ontario)

Du jamais vu!

Le traitement pour fumier Plocher® K est vraiment efficace : le tas de fumier se composte tellement bien qu'il se tasse et s'effondre sur lui-même au fur et à mesure. Comme le processus de compostage réduit le volume global du tas de fumier, certains de nos clients nous ont même dit ne plus avoir besoin de déplacer la rampe de l'écureur!

Traitement du fumier avec Plocher® K - Activateur de fumier et compost

Le Plocher® K :

  • Augmente la disponibilité des éléments fertilisants grâce à un processus amélioré de compostage;
  • Limite la prolifération des larves et mouches* dans les bâtiments et à l’extérieur;
  • Facilite l'épandage (le fumier est plus friable et sans mottes);
  • Réduit de 15 à 33 % le volume de fumier ou de compost à manipuler.

 

 Ainsi, le Plocher® K contribue à faire diminuer vos coûts!

* La réduction des germes pathogènes, des larves et des mouches résultant de l’utilisation du Plocher® K est due à un processus de bioremédiation du milieu. Le Plocher® K n’a aucune action vermicide, pesticide ou bactéricide. 

Voyez l'effet du Plocher® K sur le fumier. Il s'agit d'un essai mené sur un élevage 500 bouvillons d'engraissement, moitié sur lattes et moitié sur litière. La plancher était traité deux fois par semaine avec le Plocher K en pulvérisation, lors du nettoyage, à raison de 2 g par m2 . Le fumier évacué de l'étable est déposé en vrac dans un champs durant tout l'hiver.

Comparaison en un tas de fumier non traité et un tas de fumier traité avec le Plocher K. Les deux tas choisis ont des dimensions à peu près semblables. Voyez comment le tas de fumier traité est plus composté, et les brins de pailles qu'on y trouve sont davantage décomposés. Tout ceci sans manipulation ou traitement additionnel.

 Fumier non activé                                                                              Fumier activé avec Plocher® K

fumier non traité

fumier activé

fumier activé

  

fumier non traité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Comment ça marche?

La matière porteuse, dans ce cas-ci le carbonate de calcium, a été imprégné d'ions d'oxygène et d'autres importantes informations de la nature grâce au procédé unique de M. Plocher.

Il y a 35 ans, en Allemagne, Roland Plocher a inventé un nouveau procédé écocatalytique, la « plochérisation », qui consiste à vitaliser des substances naturelles avec des ions d’oxygène. Avec l’application du Plocher® K dilué dans de l’eau, le fumier et le compost entrent dans un processus de décomposition aérobie, aidant au développement des micro-organismes favorables présents dans l’environnement et accélérant leur travail de transformation.

Validation scientifique

Grande augmentation de la capacité de rétention d'eau de la matière compostée L'augmentation de la capacité de rétention d'eau favorise un apport en eau plus stable à la plante, particulièrement en période de sécheresse. Étude menée à l'École professionnelle de Goldbrunhof en Styrie (Autriche). Vous pouvez lire les détails de l'étude ici. 

Augmentation de l'activité de compostage, même en hiver, par l'application de Plocher® K! La température tait de 6°C plus élevée dans la section Plocher que dans la section non traitée. Les températures extérieures étaients en moyenne de -24°C durant cette période! Voyez les détails ici.

Le compostage des fumiers : une stratégie pour réduire les populations d'agents pathogènes. Le fumier brut et le fumier mal composté peuvent être sources de contamination des végétaux parce qu'ils contiennent des agents pathogènes. Voyez dans cette fiche technique du Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario, comment le compostage contribue à la diminution des risques de contamination par les pathogènes.


 

 

 

 

 

Témoignages

  • « J’ai vu votre publicité dans la Terre de Chez Nous, et je suis d’accord avec le témoignage du producteur qui n’a plus de problème de mammites. On oublie au quotidien les bénéfices d’utiliser le Plocher K pour traiter le fumier, mais avec les années on se rend compte des problèmes qu’on n’a plus… Il suffit de 10 minutes par semaine, et c’est réglé, on ne s’en passerait plus! » R. B., producteur laitier - Saint-Simon-les-Mines (Québec)
  • "J'utilise Plocher K depuis quelques années et je ne m'en passerais pas. Ça fonctionne vraiment : il y a moins d'ammoniaque qui s'évapore du fumier, il y a donc moins de mouches et ça sent vraiment moins fort. La litière persiste aussi plus longtemps lorsque j'applique Plocher K chaque semaine. Et j'ai essayé deux autres produits similaires, offerts par des compagnies différentes, dont l'une de Suisse, mais les produits n'étaient pas aussi efficaces. Je suis donc revenu à l'original, à Plocher. J'espère que plusieurs autres agriculteurs, jeunes ou expérimentés, auront la chance d'essayer ce produit." A. S., producteur de lait de chèvre, St-Bernardin (Ontario)
  • "J'utilise Plocher K dans ma bergerie depuis quelques mois. J'ai vu une différence énorme lors de l'écurage : celui-ci est beaucoup plus facile, et de loin! C'est le jour et la nuit, je ne me passerais plus du Plocher K!" F. B. producteur ovin, Inverness (Québec)