Plocher® H - Traitement de lisier et créateur d'humus liquide

"Quand est venu le temps de faire brasser ma fosse de fumier liquide à forfait avant de l'épandre, je n'ai pas mentionné que j'utilisais Plocher H, le traitement pour lisier qui favorise le développement de l'humus liquide, pour traiter mon lisier. J'étais curieux de voir si celui qui brasse ma fosse depuis quelques années verrait une différence... Et il en a vu plus qu'une : le lisier est plus brun, beaucoup plus facile à brasser, les mottes se défont directement dans la vrille, il y a des bulles à certains endroits. Et l'employé chargé du transport a remarqué que le lisier sentait beaucoup moins... Et lors de l'épandage aux champs, on a aussi remarqué que la paille était plus décomposée qu'auparavant. Je leur ai donc partagé mon secret, j'utilise Plocher H pour traiter mon lisier!" R. L. producteur laitier, Saint-Arsène (Québec)

"En plus de la diminution des odeurs dans l'étable, il y a moins de toxines dans mes récoltes. Depuis que j'ai commencé à utlisé Plocher pour mon lisier en 2009, je n'en ai arrêté l'application que pendant un an et j'ai rapidement vu revenir les mammites ainsi que les problèmes de reproduction liées à la présence de toxines." É. R. producteur laitier, Saint-Damase (Québec)

 

Avec Plocher® H, il ne coûte que 46 ¢/semaine* pour traiter les excréments d'une vache!

Autres témoignages
Dosages

Faites de l’argent avec votre lisier au lieu d’en perdre!

Mettre des excréments avec de l'eau dans une fosse n'est pas une conception de la nature. En fait, comme dans la nature l’oxygène est partie prenante du processus de décomposition, les pratiques agricoles modernes sont exactement le contraire des processus de décomposition naturels. 

Le lisier non traité est anaérobie (non oxygéné). C’est donc c'est un environnement parfait pour le processus de pourrissement, donc pour la croissance de bactéries pathogènes dangereuses comme la E. coli et la salmonelle.  La décomposition anaérobie est également responsable de la dissolution et de la séparation des nutriments fertilisants. La puanteur toxique du lisier est un signe que quelque chose ne va pas. Plus il sent fort, plus le producteur perd de l'argent, car la valeur fertilisante est en train de s'évaporer dans l'air au lieu de rester dans la matière et être disponible pour les plantes où elle sera épandue. Cela indique aussi que les nutriments dissous sont lessivés dans le sol, sous les racines, vers la nappe phréatique, les cours d'eau, les étangs et les lacs; ainsi, les pratiques agricoles modernes sont une source importante de pollution environnementale et une cause de pertes financières pour les producteurs agricoles.

Dans le passé, les fermes étaient plus petites, et, par conséquent, elles généraient moins de fumier. Les tas étaient plus hauts et plus minces, permettant à de l'oxygène de passer, favorisant ainsi une décomposition aérobie. En présence d’oxygène, les champignons, bactéries et insectes bénéfiques, déjà présents dans l'environnement de la ferme, se mettent au travail : ils décomposent la matière, reliant les nutriments ensemble dans un humus complexe et les préparant à devenir une nourriture appropriée pour la plante. C'est ainsi que la nature a conçu le compostage (recyclage). Les nutriments fertilisants sont reliés dans le complexe humus, réduisant les pertes inutiles de valeur fertilisante dans l'air et dans la nappe phréatique.

Nouveau et amélioré!

Heureusement, il y a plus de 35 ans, un Allemand éclairé, M. Roland Plocher, a développé des produits naturels, rentables et efficaces. Ceux-ci ont les résonances biodynamiques de l’oxygène et d’autres éléments imprégnées dans une matière porteuse, comme le carbonate de calcium. Lorsque le produit est appliqué dans l’étable, et qu’il se déplace par la suite vers la fosse à lisier, il favorise l’intervention des bactéries et champignons bénéfiques présents sur la ferme. Ceux-ci pourront digérer et transformer le toxique lisier non traité en un humus liquide  dont les sols et les cultures pourront bénéficier. C’est un gain financier pour le producteur agricole et un gain environnemental pour la région.

Originalement appelé Plocher® G, le nouveau produit Plocher® H – Traitement du lisier et développeur d'humus liquide est en fait une version améliorée. Il est très concentré, plus performant, mais tout aussi facile à appliquer.

* Basé sur un poids moyen de 650 kg par vache. Le prix sera légèrement supérieur si vos animaux sont plus lourds.

Lisier non traité

Lisier traité avec Plocher® H

Problèmes

Solutions

Le lisier non traité dégage de l'azote ammoniacal. Cela provoque :

  • Le lessivage du lisier vers la nappe phréatique et les cours d'eau. Il perd ainsi de ses nutriments et dégrade l'environnement.
  • La formation de gaz toxiques qui dégagent des odeurs nauséabondes. Cela représente la valeur fertilisante qui s'évapore!
  • La protéine dégradable. Digérée trop rapidement par l'animal, celle-ci peut causer la diarrhée, donc la non-assimilation des minéraux, et même l'urée dans le lait et le sang, entraînant des problèmes de fertilité, de mortalité embryonnaire et de pattes défoncées.
  • La brûlure des poils racinaires et des feuilles des cultures. L'absorption des éléments par les plantes est donc rendue difficile. Le potassium, étant très mobile, est plus aisément assimilé, mais une trop grande quantité de potassium par rapport au calcium ou magnésium cause un déséquilibre dans la plante, pouvant entraîner la fièvre de lait.

L'azote ammoniacal est transformé en azote organique.

  • Le lisier s'évapore donc moins et ne se lessive pas autant.
  • La valeur fertilisante du lisier est ainsi augmentée et fixée, et les odeurs sont grandement diminuées.
  • Le taux de la protéine végétale non dégradable disponible dans les cultures est augmentée. Cela assure à l'animal une meilleure digestion.
  • Les poils racinaires et les feuilles ne brûlent pas lors de l'épandage du lisier traité, permettant aux plantes de mieux assimiler les minéraux.

Généré par l'immersion des excréments dans l'eau, il y a un manque d'oxygène. Cela favorise :

  • La création d'un milieu anaérobie où il y a putréfaction (pourrissement) et où les microbes pathogènes, nuisibles pour les animaux et les humains, se développent et chassent les bonnes bactéries.
  • La multiplication des toxines dans les cultures, contaminant la nourriture et engendrant diverses maladies.

Même dans l'eau, Plocher® H oxygène le lisier.

  • Dans un milieu aérobie, les micro-organismes bénéfiques peuvent se développer, ce qui entraîne le compostage des excréments.
  • La quantité de toxines est réduite, donc les risques de contamination aussi.

Dépenses supplémentaires

Économies et plus encore

  • Minéraux et engrais pour les cultures
  • Minéraux et suppléments alimentaires pour les animaux
  • Protéine non dégradable, pour aider à la digestion
  • Antitoxines
  • Plus de soins vétérinaires
  • Insecticides anti-mouches
  • Augmentation la valeur fertilisante, ce qui diminue les besoins additionnels en engrais pour les champs ainsi qu'en suppléments alimentaires, car les cultures sont plus nutritives et goûteuses pour votre élevage
  • Restauration de la qualité des sols
  • Homogénéisation du lisier, ce qui assure une fertilisation plus égale dans les champs de même que facilite le brassage et en diminue le temps
  • Amélioration de l'hygiène dans l'étable et réduction de la prolifération de mouches et de marves (dû à un processus de bioremédiation du milieu – sans pesticides)

L'humus est la matière organique foncée d'un sol qui est produite par la décomposition de matières végétales et animales en présence d'oxygène. Indispensable en agriculture, il représente la partie la plus stable et fertile du sol. Le lisier, ne pouvant pas soutenir la formation naturelle d'humus, devrait donc être transformé avant d'être appliqué comme fertilisant, et c'est ce que fait Plocher® H.

Avec Plocher® H, non seulement vous évitez certaines dépenses et vous épargnez, vous améliorez la santé et le bien-être de vos animaux et vous  augmentez votre rendement. Facile à utiliser, il ne nécessite qu'une petite quantité à chaque application.

Dosages

Nous recommandons fortement d’appliquer hebdomadairement Plocher® H à même les bâtiments autour de vos animaux pour leur bénéfice. Cela améliore grandement leur milieu de vie puisque ça rehausse l’hygiène et attire moins de mouches. Mais vous pouvez quand même choisir de seulement traiter votre lisier directement dans la fosse en trois applications.

Traitement initial

Tout d’abord, quand vous commencez à utiliser Plocher® H, c’est important que vous traitiez ce qui est déjà d’accumulé dans la fosse, que ce soit un ou 10 pieds de lisier. Pour ce faire, mesurez (en mètres) le rayon de votre fosse (diamètre ÷ 2) et faites le calcul suivant : rayon x rayon x 3.1416 x hauteur de lisier accumulé. Puis, calculez 15 g/m3 pour savoir la quantité totale du produit à appliquer (voir plus bas pour convertir les pi3 en m3). Vous pouvez soit faire une seule application du produit (mélangé dans de l’eau) et bien brasser la fosse, ou appliquer 1 kg de produit par jour dans le piston, jusqu’à ce que vous aurez mis en totalité la quantité nécessaire. En même temps, poursuivez votre traitement régulier choisi (dans l’étable ou directement dans la fosse).

Pour un traitement dans l’étable

Pour calculer votre dosage de produit, il vous faut compter le nombre d’UA (Unité Animale) de votre élevage (1 UA  =  500 kg de poids animal) : nombre d’animaux  x  poids moyen de ceux-ci  ÷  500  = nombre d’UA

Production laitière

Pour les animaux attachés, nous suggérons de mélanger le produit à de l’eau (environ 15 L/750 g) et d’appliquer chaque semaine dans les dalots avec un arrosoir, que nous fournirons avec votre première commande. Par exemple, pour une étable de 100 vaches, cela prend approximativement 10 minutes pour faire l’aller-retour le long des dalots et appliquer la préparation liquide sur les côtés internes et dans le fond. Il faut le faire lorsque les dalots sont vides pour que le produit pénètre les surfaces. Les excréments seront traités dès qu’ils tomberont dans le dalot.

Pour les étables à stabulation libre, nous suggérons d’appliquer hebdomadairement le produit avec un peu d’eau sur la litière avant qu’elle soit distribuée. Cela améliore l’hygiène dans l’espace de repos de la vache. La litière traitée fera graduellement son chemin vers la fosse.

Dosage : 8 g/UA/semaine

Production porcine

Pour trouver le bon dosage, faites le calcul suivant : 8 g x nombre d’UA x nombre total de semaines de production ÷ 3 applications. Mélangez à de l’eau et appliquez sur toutes les surfaces où vont les excréments, une fois avant l’arrivée des cochons, une deuxième au tiers du temps de production et une dernière fois au deux tiers du temps de production.

* Le produit peut se déposer au fond de l’arrosoir, c’est normal. Vous pouvez simplement brasser avec un manche à balai ou autre objet. Les propriétés de la poudre sont transférées dans l’eau.

Pour un traitement dans la fosse

Pour ceux désirant seulement traiter dans le lisier dans la fosse, calculez 15 g/m3 de lisier que vous accumulez en moyenne dans votre fosse. Vous appliquerez la moitié de cette quantité de produit lorsque votre fosse sera vide, le quart lorsqu’elle sera au tiers remplie et le dernier quart alors qu’elle sera au deux tiers pleine.

Pour appliquer, mélangez le produit à de l’eau (environ 10 gal/1 kg) et versez à même votre fosse, préfosse ou piston.

Pour faire la conversion entre pieds et mètres :
m3 x 35,135 = pi3
pi3 x 0,02832 = m3

Pour commander ou pour toute question, ou si vous avez un autre type de production, ne vous gênez pas pour contacter nos spécialistes au 1 866 348-3258.

Témoignages

  • "Nous appliquons le traitement de lisier Plocher, de façon hebdomadaire, et nous voyons la différence années après années dans le rendement au champ en ce qui concerne la qualité et la quantité de nos productions agricoles. Les bénéfices de l'utilisation du produit Plocher sont évalués surtout à l'automne lors du temps des récoltes." De plus, ces agriculteurs de la ferme D.L Comeau font une économie de temps et d'argent lorsque vient l'étape du brassage du lisier puisque ce dernier est plus liquifié. La compagnie à forfait qui brasse leur lisier avait évalué le temps de brassage à 6h. En réalité, cela a pris environ 2h soit, 4h de moins que prévu. Dû à l'action du produit Plocher, une grande partie de la valeur fertilisante du lisier ne s'évapore pas dans l'air (moins d'odeurs) et ne se lessive pas vers les cours d'eau et lacs (réduction de la pollution). Le traitement de lisier que Symbionature offre est idéal pour les agriculteurs qui souhaitent obtenir des récoltes plus abondantes, acheter moins d'engrais et réduire leurs coûts relié au temps de brassage du lisier. S.C, Producteur Laitier, Ferme D.L Comeau-Client chez Symbionature depuis 10 ans! - Henryville
  • Quand est venu le temps de faire brasser ma fosse de fumier liquide à forfait avant de l'épandre, je n'ai pas mentionné que j'utilisais Plocher H, le traitement pour lisier qui favorise le développement de l'humus liquide, pour traiter mon lisier. J'étais curieux de voir si celui qui brasse ma fosse depuis quelques années verrait une différence... Et il en a vu plus qu'une : le lisier est plus brun, beaucoup plus facile à brasser, les mottes se défont directement dans la vrille, il y a des bulles à certains endroits. Et l'employé chargé du transport a remarqué que le lisier sentait beaucoup moins... Et lors de l'épandage aux champs, on a aussi remarqué que la paille était plus décomposée qu'auparavant. Je leur ai donc partagé mon secret, j'utilise Plocher H pour traiter mon lisier! R.L., producteur laitier - Saint-Arsène (Québec)
  • Quand on commencé à utiliser le Plocher H, notre temps de brassage est passé de neuf (9) à trois (3) heures, avec la même régie de litière. On utilisait de la paille longue, pas de la paille hachée. Nos prairies reverdissent plus vite et brûlent moins au passage des réservoirs à lisier. La fosse à fumier fait beaucoup de bulles, même quand elle n'est pas brassée pendant un mois. J'ai aussi remarqué que la luzerne restait belle plus longtemps, sans avoir besoin de resemer. R. B., producteur laitier, 61 vaches, utilisateur Plocher depuis 15 ans - Saint-Sylvère (Québec)
  • Cela fait plus de cinq ans que j'utilise Plocher® pour mon lisier. Depuis, il est plus homogène et ne fait plus de croûte. Le brassage est donc nettement plus facile, ne nécessite qu'une seule pompe et se fait dans le tiers du temps. En plus, les rampes d'épandage ne bloquent plus. M. D., producteur laitier - Ste-Angèle-de-Monnoir, QC
  • La luzerne ne brûle plus après l'épandage et la production de boîtes d'ensilage a augmenté d'environ 25%. De plus, avec la meilleure efficacité fertilisante de notre lisier, nous avons épargné 3000 $ en engrais! M.L., Producteur laitier - St-Gervais, QC
  • Avant, ça prenait environ 8 heures pour brasser ma fosse. Grâce à Plocher®, ça ne prend plus que 3-4 heures. H.M., producteur bovin - Lacolle, QC
  • Avant, j'avais des migraines quand je brassais mon lisier. Plus maintenant! Et les voisins ne sont plus incommodés. F.R., producteur laitier - Hatley, QC
  • Quand je mets du Plocher® dans les dalots de la maternité, il y a beaucoup moins de mouches. M.D., producteur porcin - Compton, QC
  • Quand je brasse, le lisier reste homogène dans ma fosse pour une semaine. Il n'y a plus de mottes et il y a moins d'odeurs. J.S., producteur laitier - Comton, QC

Rapports et recherches

  • L'effet de Plocher® sur le lisier de porc : rentabilité et protection environnementale - Cette étude scientifique européenne démontre les effets du système d'énergie Plocher® sur l'homogénéité du lisier de cochon et son... Lire la suite
  • Étude universitaire sur l'influence du traitement Plocher® sur le lisier de vaches laitières - Des étudiants de l'Université de Sherbrooke, au Québec, ont mené une étude comparative entre du lisier non traité et du lisier traité avec... Lire la suite