Protection électromagnétique

Connaître les dangers de la pollution électromagnétique permet de les limiter. Nous sommes tous concernés, voyez comment vous protéger.

Que savez-vous de la pollution électromagnétique (e-smog)? Fatigue, hyperactivité, stress et nervosité, maux de tête, insomnie, palpitations cardiaques ne sont que quelques exemples de réactions que peut avoir notre corps lorsqu’exposé à des champs électromagnétiques. Ils nous affectent tous, mais à différents degrés. Voyez comment  les produits Plocher® peuvent vous protéger.

Qu’est-ce que la pollution électromagnétique et en quoi cela vous concerne-t-il exactement?

Tous les éléments de la nature sont entourés et imprégnés de fréquences invisibles. Par exemple, les insectes, avec leurs antennes, perçoivent des fréquences de nourriture ou celles d’un habitat à grande distance. Les sons que nous entendons sont aussi des ondes. Dans notre corps, le cerveau, les nerfs et le cœur induisent naturellement des courants ou champs électriques. Avec la création des technologies électriques et électroniques de l’homme sont apparues de nouvelles ondes non naturelles dont l’impact négatif sur tous les organismes vivants est évident et prouvé. Ces ondes polluantes viennent perturber notre équilibre électromagnétique et peuvent affecter nos fonctions vitales.

Notre exposition à la pollution électromagnétique ne laisse pas toujours de marques bien visibles à court terme et ses effets peuvent varier d’individu en individu, ce qui peut rendre la tâche difficile pour certains d’en percevoir les conséquences sur leur santé. Nous sommes à peu près tous exposés à ces champs, d’une façon ou d’une autre, mais à différents niveaux (temps d’exposition, distance, force, etc.) et, chaque personne étant unique, nos réactions peuvent différer.

Il n’y a pas que vous qui êtes touché, mais aussi votre famille, vos animaux de compagnie et d’élevage, vos jardins et champs. Observez et évaluez l’environnement autour de vous. Votre maison est-elle située près de tours électriques? Vous a-t-on installé un compteur d’électricité intelligent? Combien d’appareils électriques (mêmes non mis en marche, ils dégagent de l’énergie) ou d’électroniques sans fil avez-vous chez vous? Travaillez-vous dans un grand immeuble à bureaux?


Quel genre d’effet pourriez-vous ressentir?

Depuis la fin des années 1990, de plus en plus de recherches scientifiques concluantes parlent de réactions neurologiques telles que fatigue, picotement, mal de tête, étourdissement et autres symptômes physiques variés témoignant d’une sensibilité électromagnétique. Selon un article scientifique paru dans le Global Research en 2012, dans d’autres pays, dont la Suède pour n’en nommer qu’un, l’électro-hypersensibilité est reconnue comme une maladie invalidante documentée et de nombreuses études ont déjà prouvé l’augmentation des risques « d’empoisonnement » résultant d’une exposition prolongée aux radiofréquences et champs électromagnétiques. De plus, ces champs peuvent causer des problèmes reliés au système reproductif, des dépressions, de l’alzheimer, de la sclérose latérale amyotrophie et divers types de cancer (autant infantile qu’adulte) – voir l’étude (en anglais) de Magda Havas, PhD, professeure et chercheuse sur les effets biologiques des contaminants environnementaux de la Trent University en Ontario, Canada. Même le Centre international de recherche sur le cancer (établi à Lyon, France) classe les champs électromagnétiques à très basse fréquence comme possiblement cancérigènes.

Alors pourquoi notre gouvernement et les médias populaires en nient-ils les risques? Sont-ils influencés par les compagnies de technologies et par les recherches financées, donc biaisées, par cette industrie? Avons-nous affaire à une situation similaire à celle des années 50 alors que les médecins disaient la cigarette bonne pour la santé?

Que pouvez-vous faire?

Nous ne pouvons que difficilement, dans notre société moderne, nous passer de  l’électricité et des technologies sans fil. Il y a tout de même certains gestes que vous pouvez poser pour vous protéger ou limiter votre exposition aux champs électromagnétiques. Par exemple, évitez de garder votre cellulaire sur vous en tout temps (ex. dans vos poches), si vous ne voulez pas vous connecter à Internet avec un câble, pensez à fermer le Wi-Fi lorsque vous ne l’utilisez pas, même chose pour les données mobiles de votre téléphone cellulaire, vous pouvez aussi refuser qu’on installe un compteur intelligent sur votre maison pour calculer votre utilisation d’électricité, etc. Chez Symbionature inc., nous vous proposons deux dispositifs de protection contre la pollution électromagnétique qui en contre les effets : l’Angle de protection électropollution Plocher® et l'Harmoniseur de lieu Plocher® pour les maisons et bâtiments ainsi que le Pendentif de protection électropollution Plocher® comme protection individuelle. Le premier agit directement à la source de votre électricité à la maison ou au bureau en repolarisant les ondes à partir de la boîte à fusibles. Le troisième, lorsque porté sur soi, repolarise les fréquences électromagnétiques provenant de l’électricité, en plus des radiations sans fil comme celles des cellulaires, des compteurs intelligents et du Wi-Fi, qui ne peuvent être corrigées avec l’Angle.

Plocher® a passé plusieurs années à étudier cette forme de pollution pour développer des produits qui pourraient s’y opposer. L’énergie circulant dans les organismes tourne vers la droite (on la dit dextrogyre), tandis que les fréquences électromagnétiques tournent vers la gauche (lévogyre). C’est lorsque la polarisation d’un être vivant est amenée à tourner vers la gauche que des faiblesses peuvent se développer et être observées. L’Angle de protection électropollution Plocher®  et le Pendentif de protection électropollution Plocher® ont la faculté de repolariser l’énergie d’organismes pour la faire tourner de nouveau vers la droite, ce qui est impératif pour supporter la vie.

 

 

Sources :

CHOUCROUN, Pascale, Dr. 2016. La Pollution Électromagnétique. Centre de pathologies environnementales et professionnelles, CHRU de Brest. < Document >

PERLINGIERI, Ilya Sandra, Dr. 2012. Smart Meter Dangers: The Health Hazards of Wireless Electromagnetic Radiation Exposure. Global Research. < Article > En anglais seulement

Gouvernement du Canada. 2012. Champs électriques et magnétiques générés par les lignes électriques et les appareils électroménagers.
< Site Web >

HAVAS, Magda,PhD. 2012. Biological Effects of Low Frequency Electromagnetic Fields. dans D. Clements-Croome (Ed.). Electromagnetic Environments and Health in Buildings. Spon Press, London, 535 pp. < Article >

HABASH, Riadh W. Y.,PhD, P.Eng. 2002. Electromagnetic Fields and Radiation. Human Bioeffects and Safety. Marcel Dekker, Inc., New York, 385 pp.

 

 

Rapports et recherches

  • Des étudiantes du secondaire inspirent la communauté scientifique internationale: les conséquences des ondes WiFi et cellulaires sur la germination de graines de cresson sont inquiétants - Depuis plusieurs années, de nombreuses recherches ont été effectuées sur l’effet des fréquences électromagnétiques sur les plantes, les animaux et... Lire la suite
  • L’impact des champs électromagnétiques sur nos enfants - Une des préoccupations des autorités dans le domaine de la santé est l’accroissement constant des taux de cancers infantiles, de l’ordre de 1 % par... Lire la suite